шаблоны joomla

Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 
 
 
 
 
 
 
 

Voir aussi : Un module de formation, Le cahier soudage, Le QMOS, Exemple de DMOS, Les procédés de soudage, les bases du soudage, Le coordinateur soudage,

Soudage par résistance : par point, à la molette, par brossage CODE ISO = 21, 22, 23

SPOT WELDING, SEAM WELDING, PROJECTION WELDING 

Soudure-par-resistance



Type d'opération

 

Positionnement manuel ou automatique des pièces.

Cycle de soudage automatique 

 

Équipement

 

Transformateur, Boîtier de contrôle du cycle, électrodes en cuivre ou alliages de cuivre, refroidies par eau, vérin d'application d'effort

Coût de l'équipement

Variable de 15 000 à 150 000 €

 

1. Principe du procédé

Un courant amené par deux électrodes (ou molettes) d’une matière de faible résistance, cuivre ou alliage de cuivre, traverse les pièces à assembler sous une faible tension, ce qui provoque un fort échauffement localisé par effet Joule entre les pièces, constituant un bain de fusion.

Un effort est appliquée entre les deux électrodes afin de forgé les pièces en fusion et confine le bain de fusion contre l’oxydation de l'atmosphère.

Le soudage à la molette avec un positionnement pas à pas ou avec un mouvement entre les deux électrodes permet de réaliser des séries de points discontinus ou continus.

Les paramètres de soudage font intervenir simultanément : l'intensité du courant de soudage et l'intensité de l'effort exercés au moment du soudage

Le cycle de soudage se compose de 5 phases, l’accostage, le préchauffage, le soudage, le post-soudage, et le maintien. Le courant traverse les pièces lors des phases de préchauffage, soudage et post-soudage.


2. Caractéristiques du procédé :

Gamme d'intensité 

100 à 500 000 A

Voltage

4 à 30 v

Durée de cycle

0,1 à 3 s/cycle

Gamme d'épaisseur

0,01 à 10 mm

Pression entre électrode

7 à 70 MN/m2

Types de joint

point ou joint continu

Positions de soudage

toutes

Mise en œuvre

aisée

Portabilité

Généralement fixe en atelier

 

3. Consommables :

Remplacement ou usinage des électrodes après 10 000 points environ, pour le soudage par points. Les alliages de cuivre offrent un bon compromis entre faible résistance électrique et tenue à l'usure.

4.     Matériaux de base :

Grande gamme de matériaux, même revêtements spécifiques.

5. Applications :

Fabrications légères telles que carrosserie de machines domestiques ou de véhicules de transport : automobiles, aviation. Mais aussi appareillages sous pression comme les compresseurs hermétiques.

6. Avantages généraux :

Très grande productivité

Consommables peu coûteux pour des applications classiques

Opérateur avec faible qualification

L’énergie de soudage est très localisée et permet de réduire les déformations.

Travail possible avec des tôles de faible épaisseur


7. Inconvénients :

Le soudage par bossage est pénalisé par une exposition à la corrosion, même avec un revêtement après soudage.

La conception est limitée par la dimension de l'équipement, toutes les formes et de dimensions ne sont pas envisageables.

Le soudage par résistance est sensible, les paramètres doivent-être sous contrôle, pour éviter les dérives, on met en place des appareillages d’enregistrement pour surveiller les paramètres fondamentaux.

8. Hygiène et sécurité :

Pas d’émission d’UV, et infrarouge

Nuisance magnétique


Retour ... / Module soudage par résistance 



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Le soudage

La gestion du soudage

Application de gestion de soudage

Tarif : 390€

Application de gestion de DMOS, de qualifcation de soudeur.
 



Formation

formationTarif : Suivant Projet *

Délai : à convenir
Durée : Suivant projet

* frais de déplacement en sus, règlement à la commande.